Informations : 02 97 11 16 82

L’AEROGOMMAGE, SABLAGE DES TEMPS MODERNES

Le sablage et l’aerogommage sont des techniques de nettoyage et décapage, relativement connues de nos jours. Très souvent confondues, ces deux techniques ont bien sûr un point commun, mais elles diffèrent également en fonction de vos besoins.

Aerogommage

L’aérogommage est une technique plus récente, apparue dans les années 2000. Dérivé directement du sablage, ce procédé a pour avantage de préserver les surfaces traitées. En effet la projection de l’abrasif s’effectue à basse pression et permet ainsi de garder les supports fragiles intacts. Cette technique présente un double intérêt parce qu’il permet également d’obtenir un travail de précision contrairement au sablage qui manque quasiment de finesse.

L’aérogommage est une méthode de nettoyage à sec ce en quoi il diffère de l’hydrogommage. Cette technique s’avère particulièrement fiable et efficace pour la remise en état de tous types de supports ayant subi le vieillissement ou présentant des revêtements divers à éliminer (peintures, vernis, graisse etc…). L’aérogommage est également un moyen efficace de préparer les métaux à recevoir des peintures, vernis et tous revêtements nécessitant une bonne accroche.

Ce procédé très respectueux de l’environnement peut même être biologique lors de l’utilisation d’abrasifs naturels et biodégradables comme les coquilles de noix, noyaux de fruits et autres rafles de maïs projetés à basse pression.

On parle d’aerogommage lorsqu’on travaille à sec. Dès qu’on ajoute de l’eau, on parle d’hydrogommage. La machine utilisée pour ces deux techniques est la même, mais l’hydrogommeuse est pourvue d’une buse permettant l’alimentation en eau de la commande à distance.

DECOUVREZ TOUTES NOS AEROGOMMEUSES EN VENTE.

L’aérogommage : une technique plus douce

Grâce à la projection à basse pression d’air et d’abrasifs moins corrosifs, l’aérogommage permet de réaliser un travail plus délicat, et donc d’intervenir sur plusieurs types de matériaux, y compris les plus fragiles.

aérogommage d'un chalet en bois

Tout comme le sablage, il permet de nettoyer les surfaces en ciment, en pierre et en acier. Mais l’aérogommage convient aussi pour décaper le bois, les enduits, le carrelage, tous les composites voire même les tissus.

L’aerogommage est une méthode douce qui permet de nettoyer une surface avec précision tout en garantissant l’homogénéité. Cette technique évite les rayures causées par le sablage, ainsi que les déformations occasionnées par les nettoyages chimiques souvent réalisées sur du bois.

Le sablage

Le sablage consiste à projeter de l’abrasif à très grande vitesse pour décaper des surfaces. Il existe deux systèmes de fonctionnement :

  • Le sablage par dépression où le granulat est aspiré par le passage de l’air et projeté sur la surface à traiter. C’est une solution simple et économique pour des petits travaux de décapage.
  • Le sablage par suppression où le granulat est stocké dans une cuve sous pression, puis projeté à haute pression sur la surface à traiter. Ce système est plus efficace et convient essentiellement à un usage professionnel, pour traiter des surfaces importantes.

Le traitement de surface par sablage est une vieille technique qui avait pour principal inconvénient d’altérer le support.

Des applications différentes

Le sablage est la méthode de référence utilisée en industrie pour décaper des surfaces importantes comme les murs, les entrepôts ou les sols d’usines qui ne nécessitent pas toujours une bonne finition. En revanche, l’aerogommage est une technique d’intervention plus appropriée sur des objets de valeur comme les monuments publics, les motos, les voitures, le mobilier en bois ancien, les bateaux, etc.

Bien évidemment, l’artisan bricoleur saura choisir la méthode qui conviendra en fonction du travail sollicité. Il choisira le granulat qui convient, réglera la pression de l’air projeté, la buse de sablage idéale, le débit du granulat, etc.

Une consommation plus maîtrisée

Le sablage est une technique qui nécessite une consommation importante de granulats, environ 300 kg par heure, pour dégager une quantité importante de poussière. Par contre, l’aérogommage consomme largement moins d’abrasifs, pour un résultat plus respectueux de l’environnement.

L’aerogommage permet un plus large choix de granulats par rapport au sablage, et avec la possibilité d’opter pour des granulats écologiques recyclables, récupérés et filtrés à la fin de l’opération, cette méthode permet largement de réduire les déchets créés par le décapage.

 

 

NOUS CONTACTER

Probanet, équipements d'aérogommage, hydrogommage et sablage
13 Rue Louis Antoine de Bougainville 56240 Plouay
Tél : 02 97 11 16 82 / 09 50 53 35 54

ACTUALITES

Frédéric DI MARIA de Gommage Rénovation dans l'émission VINTAGE MECANIC. A voir dans "Nos Clients", "La presse en parle".

SUIVEZ-NOUS