Traitement de l’air comprime

Dans les procédés modernes d’hydrogommage et aerogommage, tels ceux de PROBANET, ou de sablage, l’air fourni par un compresseur (thermique ou électrique) se charge de mettre la réserve de granulat sous pression et d’entraîner ce dernier jusqu’à la buse. Pour éviter les problèmes de colmatage lors du contact entre l’air et le granulat, il est impératif de traiter l’air comprimé à la sortie du compresseur afin de le débarrasser de toute l’humidité qu’il contient naturellement et des particules d’huile pouvant provenir du compresseur.

Si cette humidité naturelle est facilement récupérable par de simples filtres assécheurs (filtres séparateurs, épurateurs d’air etc..), parfois suffisants pour les équipements de sablage-grenaillage projetant des abrasifs grossiers, ils n’en demeurent pas moins très aléatoires pour les abrasifs fins de d’aérogommage. En effet, outre l’humidité naturelle de l’air, sa température est aussi un critère important…

Filtre séparateur cyclonique

Lorsqu’on sollicite un compresseur (thermique ou électrique), la température de fonctionnement du moteur et de la vis de compression augmente proportionnellement à l’effort demandé. Cette augmentation de la température de fonctionnement affecte directement celle de l’air comprimé délivré. La température de l’air comprimé peut alors dépasser les 70°C. Si l’on laisse cet air comprimé surchauffé investir l’enceinte de la cuve d’aérogommage contenant l’abrasif et qui, elle, est généralement à la température ambiante, l’écart de température entre la cuve et l’air comprimé sera tel qu’il produira de la condensation au sein même de la cuve. L’abrasif sera alors humide ce qui rendra le gommage très aléatoire voire, impossible.

Voilà pourquoi nous préconisons vivement l’utilisation d’un aéro-réfrigerant (ou refroidisseur d’air) pour traiter ce problème. L’aéro-réfrigérant ou refroidisseur d’air est un appareil composé d’un radiateur semblable à ceux que l’on peut trouver dans une automobile, d’un ventilateur mû par un moteur pneumatique ou électrique et d’un filtre séparateur d’eau (assécheur). Cet appareil se positionne entre le compresseur et l’équipement de gommage. Sa fonction consiste à obtenir un refroidissement rapide de l’air comprimé qui le traverse afin le le rapprocher au maximum de la température ambiante. Ce refroidissement brutal génère une condensation des particules d’eau qui seront récupérées et évacuées par le filtre séparateur situé à la sortie du refroidisseur d’air. On retrouve d’ailleurs un autre filtre séparateur à l’entrée de toutes les machines PROBANET.

Refroidisseurs d’air construction PROBANET

Il faut aussi savoir que la plupart des fabricants de compresseurs proposent des modèles offrant un refroidisseur intégré… Ces équipements nichés sous le capot du compresseur ne procurent pas un refroidissement satisfaisant pour le gommage. En effet, le ventilateur, de part sa situation confinée, brasse de l’air bien plus chaud que la température extérieure et ne peut de ce fait remplir correctement sa mission de refroidissement.

Remarques

Certains fabricants ou revendeurs, pour rendre leurs devis plus attractifs, n’hésitent pas à y intégrer un épurateur d’air au lieu d’un refroidisseur (souvent à prix d’or pour un tel appareil)… Ne vous laissez pas prendre au piège car ils savent que vous reviendrez rapidement vers eux pour acquérir un indispensable refroidisseur d’air.

Epurateur d’air inadapté au gommage